Force Explosive // Explosiv Force

Publié le par Linda COACH SPORTIF ᵀᴴᴱ ᴼᴿᴵᴳᴵᴻ


Il existe différentes forme pour exprimer la force musculaire,

 - force maximale, de Démarrage Dynamique , Réactive freinatrice ...

Attardons nous sur la notion d'explosivité :

L'explosivité exprime la capacité d'une personne à faire varier brusquement le recrutement de ses propres fibres sur un mouvement dans un minimum de temps. 

On comprendra aisément l'importance d'une telle qualité physique dans les sports de combats, l'haltérophilie, le sprint, sport de raquette, sport acquatique (kitesurf) ou les sports collectifs .

D'un point de vue mécanique , l'explosivité se définit comme la capacité du système neuromusculaire à augmenter brusquement le niveau des forces qu'il exprime.


Sur le plan physiologique , "la montée de force" est dépendant de trois facteurs conjugués:

1) La raideur mécanique du système musculo-tendineux 

 (jamais d'étirements trop prononcés avant une séance d'explosivité ...)

2) Le niveau de recrutement des unités motrices (celui ci doit être optimal)

3) Le type de fibres recrutées (un sprinter possédant plus de fibres blanches qu'un triathlète sera toujours plus rapide et explosif que ce dernier) .
Pour recruter ce type de fibres musculaires, les charges légères, le poids de corps, medecine ball ou gilet lesté constituent des moyens de choix.

Résumé des différents procédés pour favoriser la force explosive :

1) Les procédés à force-vitesse :

Il s'agit de mobiliser une charge légère (pas plus de 30% de votre maxi) avec le plus de vitesse possible.

2) Le contraste de charge :

Mobiliser successivement, sans temps de récupération, une charge lourde. Conservez toujours un mouvement rapidement) puis une charge légère , le plus rapidement possible .
Le but est de profiter du contraste sensoriel induit par le travail de la charge lourde afin de soulever immédiatement après la charge légère.


3) le stato-dynamique :

Mobiliser une charge légère ou moyenne à vitesse maximale , à partir d'un maintien isométrique à un angle donné . Le but est de développer une phase explosive à partir d'un niveau de tension musculaire préalable .
La phase " isométrique", est d'une duree de 2 à 5 secondes maxi, et ne pas se reproduire plus de deux fois dans le mouvement ( en phase concentrique).

4) La pliométrie :

Il s'agit d'enchaîner immédiatement après une phase exentrique dynamique (freinage d'un mouvement contraire), un travail concentrique effectué le plus rapidement et simultané possible .

Il existe deux catégories de travail pliométrique
- La pliométrie en contre mouvement  (Ex: pompes claquées)
- La pliométrie en drop : (Ex :sauts avec rebonds)

 

La détente est composé de 4 facteurs conditionnels  :


La coordination,

(capacité de guidage, d'adaptation, d'apprentissage moteur... )

La force de démarrage,

(nombres d'unités motrices recrutées lors du début du mouvement)

La 
force maximale,

(capacité d'activation et de recrutement maximal des fibres II soulevant une charge maxi, ... )

La force explosive,

(vitesse de contraction des fibres musculaires rapides et le plus court possible,... )

 

Merci à ceux qui chaque jour, me soutienne, soient par PAYPAL, AMAZON.COM, OU FACEBOOK 

PLUS D'INFO : lindadurbesson@gmail.com 

Linda durbesson Tips

Publié dans MUSCULATION

Commenter cet article

Prise de masse rapide 03/12/2013 16:30

Bonjour Linda je decouvre ce blog avec de tres bons articles et surtout de la qualite dans les conseils qui sont prodigues ici, je partage avec mes contacts et vous souhaite une bonne continuation.
Cdt