l’utilité d’une balance a independencemetrie //

Publié le par Linda, votre COACH SPORTIF

Indication du besoin journalier en calories. 

Ceci vous indique combien de calories vous consommez par jour. Notre musculature est notre organe le plus actif métaboliquement, en conséquence vous pouvez, selon votre souhait de santé, élever votre métabolisme de base en calories en travaillant votre structure musculaire. 

Le métabolisme de base couvre les besoin énergétiques de tous les organes internes, comme du foie dont le métabolisme est actif, des reins, du cerveau et du système nerveux, du muscle cardiaque, etc. Même le tissu adipeux consomme un peu d'énergie et surtout les muscles squelettiques, même quand ils ne "travaillent" pas (ils brûlent des calories). La masse musculaire détermine principalement la grandeur du métabolisme de base et ainsi du besoin journalier en calories, qui dépend également du sexe et de l'âge. 

Cette méthode de mesure du métabolisme de base est généralement plus précise que la méthode jusqu'ici connue de calcul du métabolisme de base à partir du poids corporel total. Les formules correspondantes ont été développées grâce aux résultats de la calorimétrie indirecte (Mesure du volume nutritionnel à travers l'analyse des gaz respiratoires - Inspiration d'O2 et expiration de CO2 + Mesure de l'élimination d'azote dans l'urine). 

Pour une perte de poids par élimination de graisse, seule une plus grande consommation calorique avec un bilan énergétique négatif journalier (ou respectivement hebdomadaire) est décisive. Lors d'un bilan énergétique négatif, l'organisme va chercher l'énergie encore nécessaire mais "manquante" dans le tissu adipeux. Au repos, le corps (et avant tout nos muscles) brûle en premier lieu de la graisse. Plus le métabolisme de base est élevé, plus la graisse est brûlée. 

Pour éliminer un kilogramme de tissu adipeux, il faut "économiser" environ 7000 kcal (et pas 9000 kcal, car le tissu adipeux n'est pas constitué à 100% de graisse). Un "moins énergétique" journalier de moins de 250 kcal représente environ 1 Kilo de "perte de graisse" en un mois. 

Détermination de la masse osseuse totale 
La masse osseuse est indiquée en kg. L'évaluation médicale peut être déduite du mode d'emploi. Pour être en bonne santé, il faut viser une masse osseuse importante grâce à un entraînement pour développer les muscles (sport), si possible à l'air libre (pour plus de lumière UV) et une alimentation riche en calcium. 

L'activité physique renforce la santé des muscles et des os. Des exercices sportifs réguliers permettent d'avoir des muscles, des tendons et des ligaments plus solides, ainsi que des os plus denses. Des exercices avec des poids comme le jogging, le roller ou la danse ont montré au cours d'études sur des adolescents une densification des os. Chez l'adulte, ces exercices permettent la conservation de la densité des os et ralentissent la diminution de la masse osseuse (ostéoporose), qui apparaît avec l'âge. 

40% des femmes de plus de 50 ans ont une plus grande disposition aux fractures des os du fait de l'ostéoporose. Chez la femme, le risque d'ostéoporose est 5 fois plus élevé que celui du cancer du sein. 

En ce qui concerne les muscles et la masse osseuse, il s'agit d'une valeur estimée dont l'énoncé est de grande qualité. Un certain pourcentage de la masse maigre détermine la masse osseuse, le reste est de la masse musculaire. Le poids osseux ne concerne que 1 à 2% de notre poids corporel. 

 

Indication de la masse hydrique 
L'être humain a besoin de 2 à 3L d'eau par jour. Un apport en eau insuffisant peut influencer les composants essentiels d'une bonne santé ainsi que le processus anti-âge. 

C'est un fait connu depuis quelques années que toutes les tranches d'âge boivent généralement trop peu. Les personnes âgées principalement souffrent souvent de déshydratation, qui a des conséquences très importantes : la mémoire perd de ses capacités, le sang s'épaissit, ce qui élève le risque d'infarctus ou d'accident vasculaire cérébral et les maux de tête sont plus fréquents. 

Les cellules se régénèrent mieux et "vieillissent" plus lentement. Le sang reste fluide, ce qui soulage les vaisseaux sanguins et le coeur et réduit ainsi le risque d'infarctus. Tous les organes, même les disques intervertébraux, profitent d'une hydratation optimale. L'hydratation rend même l'apparence remarquable : la peau est plus ferme et reste lisse et jeune. 

 


     

Publié dans MUSCULATION

Commenter cet article