MARCHER PIEDS NUS – POUR OU CONTRE ?

Publié le par Linda COACH SPORTIF ᵀᴴᴱ ᴼᴿᴵᴳᴵᴻ

3381_Large_Vistal.gif
LES AVANTAGES :

 

1) Pour les pieds

 Pour commencer, elle favorise une bonne santé de nos pieds. Ils sont plus musclés, ce qui leur permet de remplir leur rôle de stabilisateurs. Ils reprennent leur forme naturelle. Les pressions dues aux chaussures disparaissent, il n’existe donc plus de risque de cloques, de frottement entre les doigts de pieds, de durillon, etc. La corne se développe sous les pieds, ce qui les rend plus résistants aux agressions extérieures.

Le sens du touché, pratiquement disparu lorsqu’on marche en permanence chaussé, peut à nouveau se développer, même à travers la corne.Le risque de mycose est très réduit. En effet, les mycoses se développent principalement dans l’atmosphère humide des chaussures.


 

2) Pour le dos

Pieds nus, la marche est plus souple. Les chocs transmis au dos sont fortement atténués par les pieds. Une marche qui compense automatiquement les irrégularités du sol diminue les risques de traumatismes. Les pieds peuvent transmettre des informations plus précises aux muscles du dos qui peuvent mieux compenser les mouvements du corps.


 

3) Pour les genoux et les chevilles

Marcher avec des chaussures inadaptées, en particulier des chaussures à talons, favorise les problèmes de genoux et de chevilles. Le talon étant instable, les articulations sont mises à rude épreuve. Marcher pieds nus sur un sol irrégulier renforce les muscles des pieds et des jambes. Grâce à un plus grand mouvement des doigts de pieds, le pied est plus stable et les risques de foulures peuvent être diminués.


 

4) Contre les varices et autres problèmes veineux

En marchant pieds nus, le pied peut se dérouler entièrement. Les mollets sont plus sollicités et fonctionnent comme une pompe qui favorise le mouvement du sang dans les jambes.


 

5) Pour l’équilibre et la coordination

Marcher pieds nus sur un sol irrégulier peut avoir un effet positif sur les problèmes d’équilibre et de coordination, en particulier chez les personnes âgées. Le sens du toucher peut à nouveau se développer et de cette manière, les signaux entre les pieds et la tête peuvent être réactivés.


DSCN4361


6) Contre les refroidissements

Marcher à l’air libre en général et plus particulièrement pieds nus même par temps frais permet de renforcer le système immunitaire. La production de chaleur par le corps est stimulée et permet de mieux lutter contre les refroidissements.


 

7) Contre le stress et pour le bien être général

Les tensions dues au stress peuvent bien être diminués en marchant régulièrement pieds nus, en particulier en pleine nature. Les pieds contiennent beaucoup de terminaisons nerveuses qui ne peuvent pas être activées les pieds enfermés dans des chaussures. Pratiquement toutes les techniques de détente et de méditation se font pieds nus (Yoga, Feldenkreis, Tai Chi, etc.).

Il est donc conseillé de marcher régulièrement pieds nus, même sur de courtes distances. Cela permet de diminuer les tensions physiques dues à la marche avec des chaussures. De plus les zones réflexes du pied sont massées de façon naturelle, ce qui permet une détente en profondeur.

La marche pieds nus développe également le sens du toucher des pieds. Marcher dans l’herbe fraîche, dans la boue, sur du sable, sur des feuilles mortes sont autant d’expériences sensorielles qui favorisent une bonne connaissance de son propre corps et qui peuvent procurer beaucoup de plaisir.

 

LES DESAVANTAGES : ATTENTION !

1)  Le sol

Les bienfaits de la marche pieds nus ne peuvent être ressentis que sur un sol naturel (sable, terre, herbes, etc.). Marcher sur un sol plat, comme le parquet, le bitume, le carrelage, le tapis, est fortement déconseillé. La dureté du sol augmente les chocs, l’absence de reliefs favorise les déformations des pieds. Pour marcher sur un sol plat, il est conseillé de porter des chaussures confortables permettant une bonne liberté du pied et avec une bonne semelle de soutient.

2) L’hygiène

Marcher pieds nus en milieu urbain est également déconseillé. La peau est, d’une certaine manière, perméable, c’est pourquoi, la saleté et des produits toxiques peuvent s’introduire dans le corps

 

3) Le pied diabétique

Le pied du diabétique est fragilisé par deux complications du diabète: la neuropathie et l’artériopathie.

La neuropathie correspond à une perte de sensibilité à la douleur, au toucher, au chaud….
 Le pied peut être blessé sans que la personne ne perçoive de douleur. L’artériopathie est caractérisée par une atteinte des artères, ce qui se traduit au niveau des pieds par une mauvaise circulation sanguine. La cicatrisation est par conséquent difficile et les risques d’infection importants. Au cours de la marche, sans vigilance et une prise en charge rapide, la plaie peut rapidement s’infecter et les risques d’amputation sont non négligeables (10000 à 15000 diabétiques par an en France).

JAYA_W168_black-silver_pair1.jpg

Publié dans divers

Commenter cet article

René-Pierre 26/05/2011 14:31


Bonjour Linda,
J'ai apprécié votre article, je n'aurais jamais imaginer que de marcher pieds nus pouvait avoir autant de bénéfice.
Je vous remercie pour toutes ces informations que je vais appliquer.
Je vous souhaite une excellente journée.
Amitiés***
René